En manjant l’apetit vèn ! Recette ensoleillée : un tian provençal!

En manjant l'apetit vèn ! Recette ensoleillée : un tian provençal!
Valérie

En manjant l’apetit vèn ! Recette ensoleillée : un tian provençal!

Si le tian évoque spontanément ce gratin de légumes (combinant à l’infini bettes, aubergines, artichauts, épinards, courgettes, courges, tomates, champignons…), mis en couches superposées avec de l’ail, des herbes aromatiques, il peut être parfois arrosé de crème battue avec des jaunes d’œufs, on peut même y ajouter du fromage, (même si je suis pas fan de cette version un peu trop lourde à mon gout !)

Il existe d’autres types de tians : au poisson (unissant sardine et blette ou tomate, ou encore daurade et pommes de terre), à la viande (veau et aubergine), au fromage (tomate-courgette et bûche de chèvre), ainsi que des tians sucrés (tian aux poires, aux pêches…)

Le tian, qui nécessite une cuisson lente au four, se mange plutôt tiède ou pas trop chaud.

Un peu d’histoire…

Le tian désigne à la fois le plat en terre cuite et le gratin qui y cuit longuement.

De nos jours, le tian est un plat verni, à l’intérieur, de couleurs souvent vives, peu profond et à fond large, faisant office de plat à gratin.

Mais les anciens se servaient du tian en tant qu’évier ! Y rinçant leurs légumes ou leurs fruits, et même pour faire la vaisselle ou comme réserve d’eau !

Au cours du Moyen Âge, il était placé dans le four banal, puis dans le four communal. Jusqu’au milieu du XXe siècle, ce fut le four du boulanger qui servit de substitut.

De nos jours, cette spécialité carpentrassienne a été adoptée par une bonne partie de la Provence, se retrouvant jusqu’à Nice, et s’est attirée les faveurs de l’édition gastronomique et de la presse spécialisée.

De nouveaux tians ont fait leur apparition et les rondelles de mozarella se glissant entre les couches de légumes tendent à remplacer le traditionnel fromage de chèvre.

A vous de faire jouer votre imagination. Pour ma part, je préfère un tian tout simple, uniquement composé de légumes  avec une très bonne huile d’olives.

Vous pouvez le présenter dans un plat familial mais également en portions individuelles, à vous de choisir !

La recette

Ingrédients

  • 1 grosse aubergine
  • 2 courgettes
  • 2 tomates
  • 2 oignons
  • herbes de Provence
  • ail
  • sel, poivre

Recette

  • Préchauffer le four à 210 °C.
  • Eplucher et laver les légumes.
  • Les couper en tranches très fines.
  • Huiler légèrement un plat à gratin et gratter des gousses d’ail
  •  Placer les tranches de légumes à la verticale en les alternant et en les serrant au maximum
  •  Saler, poivrer
  • Ecraser l’ail et en parsemer le plat avec les herbes de Provence, le sel et le poivre
  • Arroser d’un filet d’huile d’olive.
  • Enfourner le plat et laisser cuire 45 minutes.
  • Attendre un peu qu’il perde de sa chaleur avant de servir.

Photo : Poids Gourmand

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

14 + = 17

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.